Premier jour à l’école : Peut-on éviter les cris et les larmes ?

Premier jour à l’école : Peut-on éviter les cris et les larmes ?

Maman Lou No Comment
Divers

La rentrée des classes, ce moment difficile à gérer !

C’est bientôt la rentrée, vous êtes parents d’un petit enfant, et vous appréhendez le déroulement de ce premier jour de classe. C’est normal. Plusieurs émotions peuvent naître ce jour à votre niveau mais surtout au niveau du premier concerné. Serait-il heureux de commencer l’école ? Aurait-il envie de rencontrer de nouveaux visages ? Pourrait-il gérer ce changement sans pleurs ni cris ? Voilà autant de questions qui tourmentent plusieurs parents à la veille d’une première de leurs enfants. Dans cet article de pratique.ch, il sera question de parler de l’origine des pleurs et des cris de nos bouts de chou, lors de leur premier jour à l’école mais aussi quelques astuces pour les aider à mieux gérer cette période.

Qu’est-ce qui pourrait être à la base de leur tristesse ?

Il est important de savoir que les enfants ne sont pas pareils. Pendant que d’autres seront excités à l’idée de quitter la maison, d’autres seront réticents à cette idée. Mais qu’est ce qui pourrait être à la base de cette réticence ? Très souvent, selon certaines études, elle est due à deux éléments. Entre deux et trois ans (l’âge de la maternelle), les enfants ne sont pas habitués à passer beaucoup de temps avec le monde extérieur en absence de leur parent. Donc il y a déjà cette peur qui les anime, associée à leur fragilité, cela donne un mélange de pleur et de cris. La deuxième raison est liée à la séparation avec les parents. Ce moment où, la maman ou le papa, les dépose devant l’école et se retourne peut les faire fondre en larme suivie des cris. Cependant, après quelques minutes, certains enfants se remettent vite à s’amuser… d’autres non !

Peut-on éviter ce moment ?

En se basant sur les origines des pleurs et cris des enfants le premier jour des classes, on peut affirmer, mais sans certitude, qu’il est possible d’anticiper et d’éviter cette situation. Cependant, tout ne dépend pas des parents ou même des enfants. Tout dépend en partie de la masse émotionnelle accumulée le jour J. Néanmoins, nous allons vous donner quelques astuces pour faire passer, le mieux que possible, ce premier jour d’école qui est le premier d’une longue liste.

  • Préparez votre enfant psychologiquement avant la rentrée sur l’aspect du monde extérieur. Qu’il comprenne qu’en fait, à la maternelle, on y va pour s’amuser et se faire beaucoup d’amis. Organisez si possible, une petite sortie avec d’autres enfants de son âge sous la tutelle d’un autre parent, pendant 2 à 3heures du temps sans que votre enfant ne vous voit. Votre absence lui permettra d’avoir une idée de ce premier jour à l’école et de s’y préparer
  • Transmettez une bonne sensation à votre enfant le jour J. Ne lui montrez pas votre sentiment de tristesse (oui, les parents aussi sont tristes !). Dédramatisez donc et ne tardez pas devant l’école après l’avoir déposé.

Un premier jour de classe réussi, est le souhait de tous les parents car il ouvre la porte à bien d’autres en toute quiétude.