J’en ai marre de Sophie la girafe mon enfant ne la quitte plus

J’en ai marre de Sophie la girafe mon enfant ne la quitte plus

Maman Lou No Comment
En famille

Quand mon enfant souhaite s’endormir, il réclame « Sophie Girafe« . Il succombe alors rapidement dans les bras de Morphée. Par contre, si j’insiste pour lui lire mes petites histoires, il devient tellement nerveux que je dois satisfaire sa demande. Parfois, je me demande s’il n’aime pas ce jouet plus que moi.

Sophie la girafe, une adversaire redoutable

Lorsque j’ai préparé la venue de bébé, j’ai dressé une liste des choses utiles et nécessaires. Quand ma maman l’a regardé, elle m’a interrogé pourquoi je n’ai pas noté Sophie la girafe. C’est qui, un personnage de dessin animé ? Elle m’a alors répondu qu’il s’agit d’un jouet quinquagénaire. Fabriqué en France, il figure parmi les meilleures ventes du secteur. Ah bon ? Je n’étais pas convaincue pour autant. Finalement, elle a décidé d’en faire cadeau pour son petit-fils.

J’ai un peu oublié l’existence de ce ruminant dans mes cartons. Nos nuits sont tranquilles et bébé grandit lentement et sûrement. La situation s’est gâtée quand ses premières dents ont poussé. Massage, antalgique, musiques apaisantes… on a tout essayé, mais ses pleurs ont redoublé. Paniquée, j’ai alors appelé Mamie au cas où elle aurait un remède de grand-mère.

Elle a alors répondu calmement, « donnez-lui Sophie ». Sophie ? La girafe que tu as achetée ? La situation est alarmante et tu as encore le temps de blaguer ? Les mots ont fusé de ma bouche. Elle a insisté tellement que j’ai fini par accepter. Et là… miracle. Bébé s’est mis à le mâchouiller et ses larmes ont cessé.

Sophie et bébé, un duo inséparable

Face à cette prouesse, je suis restée sans voix, le jouet a réussi là où nous avons tous échoué. J’ai rapidement repris mes esprits, et s’il y avait un risque pour la santé ? Je me suis un peu documenté. Le fabricant utilise du caoutchouc, une matière entièrement naturelle. D’après mes lectures, elle provient de l’hévéa… une plante cultivée en Malaisie. Ah, …

Depuis cet épisode, bébé et Sophie sont devenus inséparables. Il le cherche des yeux quand elle n’est pas à portée de vue et la demande en balbutiant. J’ai beau essayé de lui proposer d’autres jouets, peine perdue, il ne voulait que sa petite girafe. Lorsqu’elle est dans ses petites mains, il mordille ses oreilles et triture ses pattes. Il est tellement concentré qu’il en oublie tout le reste… même moi. Je fais des grands mouvements pour attirer son attention, mais pendant ses moments, son monde se limite à Sophie.

J’ai dû me rendre à l’évidence, mon enfant est dingue de Sophie. Heureusement, j’ai remarqué qu’il est plus éveillé, même le pédiatre a noté son évolution. Il a souri quand il a appris l’existence du jouet, d’ailleurs celui-ci était dans notre sac. Le docteur nous a expliqué que la couleur, la matière et la configuration sollicitent les 5 sens, c’est pour cela que bébé adore jouer avec elle.