Boulot

Comment devenir garde d’enfant à domicile

Maman Lou No Comments

Aujourd’hui, la majorité des parents travaille et la garde des enfants est devenue un casse-tête pendant les vacances scolaires. Par ailleurs, le nombre de structures d’accueil spécialisé reste insuffisant. Engager un garde d’enfant à domicile figure parmi les solutions envisageables et beaucoup de personnes décident d’en faire leur métier, de manière ponctuelle ou régulière. Comme la sécurité et le développement des enfants sont en jeu, un minimum de qualité et de compétences est requis. Passer par une agence spécialisée telle qu’assadia lyon permet de trouver une personne qualifiée.

Développer ses qualités personnelles, une attitude permanente

La garde d’enfant à domicile doit assurer leur sécurité, contribuer à la satisfaction de leurs besoins physiologiques et favoriser leur épanouissement personnel. Adorer la compagnie des enfants est la première condition. Certaines qualités sont également requises. On peut citer entre autres la douceur, la patience, l’autorité, le dynamisme, la capacité d’organisation, l’empathie ou encore une bonne écoute.

Même si on a des qualités « innées », il est important de les développer en lisant des ouvrages relatifs à la psychologie des enfants, le développement psychomoteur, la communication interpersonnelle ou encore les activités d’éveil. Lire les magazines spécialisés et suivre les émissions proposées par les médias permettent aussi de se cultiver. Toutefois, la pratique reste primordiale. S’engager en tant que bénévoles dans une structure d’accueil, devenir membre d’un mouvement éducatif comme le scoutisme ou se porter volontaire pour s’occuper de ses petits neveux et nièces favorisent l’adoption des bonnes pratiques.

Garde d’enfant à domicile : les formations disponibles

Aujourd’hui, les qualités personnelles ne suffisent plus, les parents recherchent une personne qui a suivi un minimum de formation. Certains parcours permettent d’acquérir les bases du métier d’auxiliaire parentale. On peut citer le BEP Carrière sanitaire et sociale ainsi que les BAC pro, Accompagnement, soins et services à la personne (ASSP) et Service aux personnes et aux territoires (SAPAT).

Celles qui ont travaillé dans le secteur depuis plus de 5 ans peuvent valider leurs expériences auprès de la DAVA afin d’obtenir le CAP Accompagnants éducatif Petite Enfance. Après la réorganisation initiée l’année dernière, le premier concours sera organisé en 2019. Beaucoup de structures proposent des formations à distance pour s’y préparer.

Obtenir un diplôme d’auxiliaire de puériculture constitue aussi une bonne solution. La formation facilite l’acquisition des bases théoriques et pratiques car elle alterne les cours en salle et les stages pratiques.

Savoir entretenir une bonne relation avec les parents

En plus de la formation et des qualités individuelles, instaurer une bonne entente avec les parents est indispensable. Quand ils rentrent à la maison, la garde d’enfant doit faire un rapport des différents évènements et au moment de partir, ils peuvent apporter des précisions relatives à leurs attentes et le comportement des petits. Bref, le développement des enfants repose sur la réussite de la collaboration entre les parents et la garde d’enfant.

Comment gérer le stress au travail

Maman Lou No Comments

Combien d’entre nous sommes stressées ? Combien de fois on se dit j’ai une surcharge de travail ? » Je ne suis pas surprise !! selon une étude le L’INRSS que vous pouvez retrouver un salarié européen sur 5 subi du stress.

Et bien sûr, vous pouvez trouver beaucoup de conseils en ligne sur la façon de gérer le stress de travailler sur d’utiliser des techniques de relaxation comme le yoga ou la médiation pour socialiser avec famille et amis.

Mais je veux ajouter une autre chose à votre gestion du stress , Selon Lea McLeod, fondateur de la réussite Lab d’emploi elle nous parle d’un enseignement utilisés depuis quelques années basé sur des mathématiques pour enfants, connus sous le nom « d’ajouter le contraire. »

En classe, cette technique est utilisée pour aider à expliquer la notion à inverser la soustraction avec le -positif en ajoutant un à la place. Au lieu de 4 – (-6), par exemples, l’étudiant apprend à penser de l’équation 4 + (+6).

Il s’avère que, c’est une excellente façon de composer avec le stress, ainsi: Au lieu d’essayer d’atténuer les effets négatifs du stress, pensez à ce que vous pouvez faire pour créer un résultat positif, à la place, pour réduire les niveaux d’inquiétude et d’anxiété.

Pour illustrer exactement comment utiliser cette méthode, lisez les trois façons dont vous pouvez « ajouter à l’opposé» dans des situations stressantes communes au bureau.

Concentrez-vous sur le positif

Nous avons tous eu ce genre de journée: Votre patron vous assaillit de travail,vos collègues, vous avez un mal de tête énorme, et vous êtes sur le point de partir chez vous avec un trop plein dans la tête et je ne pense pas que votre bien-aimé sera ravi non ?

Selon l’Université du Minnesota, vous pouvez réduire considérablement le niveau de stress du bureau. Avant de partir chez vous prenez simplement un papier et écrivez les choses positives qui se sont produites au cours de la journée. Sans besoin non plus d’être lié au travail ! Peut-être que vous avez reçu un compliment d’une personne ou bien fait une belle présentation, Bref.. Tout ce que vous écrivez, assurez-vous de noter pourquoi ces choses vous ont fait tant plaisir. Cela vous aidera à vous rappeler toutes les caractéristiques positives, les compétences et les gens que vous avez dans votre vie, et en se concentrant sur le «pourquoi» vous aide à apprécier les choses encore plus.

Vous voyez, au lieu de faire face au stress et ainsi ressasser votre pire journée à qui veut l’entendre, vous pouvez ajouter tout le contraire en vous rappelant que des choses bonnes !

Imaginez le succès

Jean loup Chareton une personne de ma famille mais un conférencier connu en Bretagne m’a souvent expliqué le sens de la pensé positive dur à le faire au départ mais ceci devient une habitude de vie. Je déteste allez en Réunion, car je pense déjà avant même de partir si je vais avoir du monde sur la route ou une place de stationnement ou les personnes ennuyeuses sur la route. Bref je génère avant même d’être parti un état de stress.

Finalement, j’ai réalisé que je ne pouvais pas continuer à fonctionner de cette façon, et j’ai commencé à essayer de faire face de manière productive. Donc, chaque fois que j’ai eu une réunion, J’ai décidé de quitter le bureau un peu en avance tranquillement, de trouver facilement une place de stationnement, et d’arriver bien à l’avance, décontracté, détendu et prêtes à faire des affaires !

Et je vous assure que ceci fonctionne il faut essayer et y croire à 100 %. J’ai réalisé que de travailler mentalement et qui évoque toujours le pire et bien je crée mon propre stress.Mais quand j’ai changé ma perspective, j’ai eu une expérience complètement différente. En fait, j’arrive à l’heure à mon rendez-vous, je trouve une place, et eu le temps d’échanger avant la réunion.

Que vous redoutez un stationnement, des présentations, des réunions, ou n’importe quelle forme de facteurs de stress, essayez d’ajouter son opposé en déplaçant votre mental de terreur à l’anticipation et d’imaginer une issue positive. Vous serez en mesure d’abandonner le stress et réussir dans n’importe quelle situation.

Soyez Franche, et discutez

Je travaille souvent avec des clients qui se plaignent de leurs salariés qui sont une source constante de stress, mais ils évitent d’aborder la question de front. Pourquoi ? Ils se sentent mal à l’aise face à une figure d’autorité, ou ne sont pas sûr de ce à dire ou comment le dire. Et donc, ils ne prennent aucune mesure du tout et le stress continu, et que le salarié soit en arrêt de travail pour un burn-out.

Pour ajouter à l’opposé de cette situation, essayez de vous concentrer sur l’objectif que vous voulez atteindre dans cette discussion et de prendre les mesures nécessaires pour y arriver.

Par exemples, disons que votre stress provient de votre patron qui au moment quitter le bureau vous demande le dossier en cours. Au lieu de paniquer sur les tâches de dernières minutes, affronter directement le problème avec lui, lui demander une organisation chaque matin pour exposer les travaux de la journée.

C’est une approche productive en mettant l’accent sur le résultat souhaité. C’est aussi une meilleure façon de remplacer cette fin de journée stressée.

La prochaine fois que vous prévoyez un événement stressant, se concentrer sur la création de résultats positifs et en alignant les ressources dont vous avez besoin pour réussir. Faire cela lors d’une situation de stress et ce sera meilleur sur votre bien-être personnel. Cela signifie un corps sain, un esprit sain et une vie plus heureuse.